A- A A+
lundi 18 novembre 2019

logo cfqlmc

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Colloque Jean Nicollet et les explorateurs de l'Amérique du Nord, Samedi 2 novembre 2019 à l'Université Laval, Québec

Exposition Louis Hébert et Marie Rollet présentée à la Faculté de pharmacie de l'Université de Lille, jusqu'à l'automne 2019

memoires vives

La mémoire de frère André est aussi celle de la
Congrégation de Sainte-Croix
 

 

Frère André, un Saint parmi nous
Frère André. Un saint parmi nous,
par Françoise Deroy-Pineau, Montréal,
Éditions Fides, 2010
par Gilles Durand

 

Frère André

De g. à d. Père Jean-Yves Garneau, auteur, Françoise Deroy-Pineau et Robert Julien
De g. à d. Père Jean-Yves Garneau, auteur,
Françoise Deroy-Pineau et Robert Julien
Crédit : CFQLMC – Gilles Durand

La canonisation de frère André, religieux de Sainte-Croix, le 17 octobre 2010, donne lieu à plusieurs activités qui lui sont consacrées en cours d’année. Les Éditions Fides rééditent un ouvrage de la socio-historienne Françoise Deroy-Pineau, déjà paru en 2004, à l’intention des lecteurs désireux de découvrir ou de redécouvrir le saint homme, sous le titre Frère André, un saint parmi nous; comme frère André n’a pas laissé d’écrits, l’auteure puise aux témoignages de ses contemporains pour préparer cet ouvrage de référence incontournable. Le 8 août 2010, en compagnie de l’illustrateur Robert Julien, celle-ci lance aux Éditions Médiaspaul, sous le titre Frère André, le saint de l’Oratoire, une publication destinée cette fois aux enfants, racontant l’histoire de cet homme exceptionnel. Dans le cadre des Belles Soirées et matinées de l’Université de Montréal, elle donne aussi, le 24 septembre, une conférence sur la vie du religieux.

 

La Congrégation de Sainte-Croix

Toutes ces activités présentent un intérêt à plus d’un titre. Elles font connaître le personnage et l’œuvre à laquelle il est associé, la construction de l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal. En même temps, elles rappellent la mémoire de la Congrégation de Sainte-Croix dont fait partie frère André et dont certains membres ont marqué son parcours. L’auteure Françoise Deroy-Pinau raconte, par exemple, comment le père français, Narcisse Hupier, a joué un rôle important dans l’entrée de frère André dans la congrégation en 1872 (Frère André, un saint parmi nous, p. 44-46). Cette communauté de religieux, prêtres et frères, est fondée par le père Basile Moreau au Mans en Sarthe en 1837. Elle s’implante à Montréal à compter de 1847. Elle est l’initiatrice de plusieurs projets, entre autres la fondation du Collège Notre-Dame en 1869, de l’Oratoire Saint-Joseph-du-Mont-Royal en 1904 et de Fides en 1937, une maison d’édition d’ouvrages dont plusieurs enrichissent la mémoire franco-québécoise – par exemple une autre de leur édition récente Les Sulpiciens de Montréal : une histoire de pouvoir et de discrétion 1657-2007.

 

Consultez plus d'informations sur le congrégation de Sainte-Croix et sur les éditions Fides :

http://www.ste-croix.qc.ca/accueil/fondation_france.php

http://www.ste-croix.qc.ca/spiritualite_mission/mission.php

http://www.ste-croix.qc.ca/presence_canadienne/qc_ge_college.php

http://www.ste-croix.qc.ca/presence_canadienne/qc_ge_fides.php

http://www.fides.qc.ca/presentation.php

champlain vague