A- A A+
lundi 18 octobre 2021

Commission de la mémoire franco-québécoise

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Les soldats de Napoléon 1er décorés de la médaille de Saint-Hélène au Canada

Le parlementarisme féminin en France et au Québec: où en sommes-nous?

memoires vives

2008 au Musée de la civilisation : une année festive

 

Danielle Rompré
Coordonnatrice aux activités 2008
Direction de la diffusion et de la mise en marché
Musée de la civilisation


Pour souligner le 400e anniversaire de Québec, le Musée de la civilisation a concocté une programmation diversifiée qui repose sur une panoplie d'activités : expositions, activités éducatives et culturelles, spectacles et grands événements.

Un complexe muséologique à fréquenter, une offre pour tous les goûts

Cette programmation est déployée dans l’ensemble du Complexe muséologique du Musée de la civilisation qui comprend deux sites historiques, le Centre d’interprétation de Place-Royale et le Musée de l’Amérique française (MAF).

Une programmation qui marie passé, présent et futur en abordant des thèmes variés : le futur de notre planète, les loisirs, des personnages et des faits marquants de notre histoire1.

Visant l’excellence, le Musée de la civilisation s’est associé à différents partenaires pour renouveler son offre à la clientèle. Le célèbre metteur en scène Franco Dragone, appuyé par une équipe d’artistes de Québec, relève le défi d’installer sur les toits du Musée un Potager des visionnaires. Autre collaboration significative: en concertation avec 26 institutions des Amériques et de l’Europe, le Musée présentera Or des Amériques dans laquelle 400 objets racontent la saga de ce métal précieux dans les Amériques. S’ajoute à compter de mai une exclusivité provenant de Paris : deux expositions du musée du quai Branly où sont regroupées des collections qui témoignent de la diversité culturelle en Afrique. Il s’agit là d’une des contributions de la France à l’occasion des célébrations du 400e anniversaire de Québec et du Sommet de la Francophonie.

Au Centre d’interprétation de Place-Royale, l’Office national du film du Canada met son expertise au service d’un personnage incontournable de l’histoire du Québec : Samuel de Champlain en réalisant un film en stéréoscopie 3D. Le site de Place-Royale devient quant à lui, un grand plateau de tournage régi par le Théâtre de l’Aubergine qui y présentera une fantaisie théâtrale pour toute la famille inspirée de scènes marquantes de l’histoire de Québec.

Le Musée de l’Amérique française devient le lieu de rendez-vous pour ceux qui veulent découvrir un homme d’exception : francois, premier evesque de quebec dont les réalisations nous seront présentées par de jeunes créateurs de la Compagnie dramatique du Québec.

La création d’un lieu de rencontres et d’échanges : le Centre de la francophonie des Amériques

L’année 2008 marque un tournant important pour le Musée de l’Amérique française. Ce musée historique s’associe au tout nouveau Centre de la francophonie des Amériques (CFA) qui ouvrira ses portes au public en septembre prochain. Le CFA, dont la mission est de contribuer à la promotion et à la mise en valeur d’une francophonie porteuse d’avenir pour la langue française, offrira une programmation d’événements sur place ou d’activités itinérantes (expositions, conférences, animations, débats) et il disposera d’un portail pour partager les connaissances sur la francophonie.

En plus de partager des locaux2, le Centre et le Musée oeuvreront à une cause commune : la francophonie. Ils partageront des objectifs, des projets et des publics. Cette association permettra à ces deux organismes d’État de créer une masse critique de l’offre, d’augmenter la visibilité et la notoriété de l'un et de l'autre et d’optimiser l’occupation des lieux qui sont localisés sur l’une des voies les plus fréquentées et les plus prestigieuses de la capitale nationale.

Porté par le gouvernement du Québec, ce projet a germé dès 2001 sous la responsabilité du ministre des Affaires intergouvernementales canadiennes, des Affaires autochtones, de la Francophonie canadienne, de la Réforme des institutions démocratiques et de l’Accès à l’information, M. Benoît Pelletier. Les dépenses liées aux immobilisations sont assumées par le Ministère qui dégagera également les crédits nécessaires au fonctionnement annuel du Centre. Le Secrétariat aux Affaires intergouvernementales canadiennes (SAIC) est responsable de la mise en œuvre du projet et de la supervision des travaux qui ont commencé en décembre 2007 dont les plus importantes modifications sont apportées au Pavillon d’accueil situé au 2 côte de la Fabrique.

Pour marquer les festivités de 2008, la France laissera une trace historique de sa contribution en parrainant un aménagement architectural dont la conception a été confiée, à la suite d’un concours, à un architecte français de la jeune génération : Franklin Azzi. L’architecte interviendra sur l’aménagement et la décoration à l’intérieur du pavillon d’accueil. Sont également prévus des travaux de réfection du lien qui relie le CFA au Pavillon Jérôme-Demers (réf. : plan du MAF). Cette donation pérenne sera inaugurée par le président de la République française lors du Sommet de la Francophonie en octobre.

En raison de sa solide expertise et de son savoir-faire reconnu, le Musée de la civilisation a été mandaté à l’automne 2007 pour développer un parcours d’interprétation du CFA, parcours dont la réalisation a commencé en janvier 2008. S’intégrant à l’œuvre architecturale proposée par Franklin Azzi, ce parcours vise à faire connaître la mission et les actions du CFA et à introduire des notions contemporaines sur la francophonie des Amériques. Concurremment, il doit faire connaître au visiteur l’histoire et la vocation du site du Séminaire de Québec et l’insupr à poursuivre sa visite au MAF où une salle d’exposition sera consacrée à l’univers francophone.

Différents moyens seront utilisés pour rendre ce parcours dynamique, instructif et attrayant : borne sonore, multimédia interactif, vidéos, photographies, modélisation, installation, etc. Ce périple qui met en valeur les différentes constituantes du site, amène le visiteur du 2, côte de la Fabrique au Pavillon Jérôme-Demers en passant par la Chapelle du MAF et le lien qui les réunit.

Les 20 ans du Musée en 2008

Si octobre 2008 marque la clôture officielle des manifestations entourant le 400e anniversaire de Québec, au Musée de la civilisation, nous fêterons notre 20e anniversaire. Une série d’activités soulignera l’événement à laquelle nous convierons le public nombreux qui nous a fréquenté au cours de ces deux décennies et nos partenaires dont l’implication nous a permis de nous renouveler, de nous dépasser. Sous le thème : « 20 ans d’émerveillement », surveillez le dévoilement d’une programmation d’activités spéciales dans les prochains mois.

 

  1. Pour obtenir la description détaillée de nos activités, consultez notre site Internet.
  2. L’accueil des visiteurs du Musée de l’Amérique française demeurera au 2 côte de la Fabrique. En tant qu’entité administrative, ce musée regroupe la Chapelle où est présentée une programmation d’activités culturelles, le lien, corridor animé qui mène au Pavillon Jérôme-Demers. Le Centre de référence de l’Amérique française loge dans ce pavillon où sont également présentées des expositions thématiques liées à l’histoire.

Crédit: Esquisse préliminaire du lien, une des escales du Parcours;
Illustration : Croft-Pelletier Architectes).
champlain vague