A- A A+
samedi 23 octobre 2021

Commission de la mémoire franco-québécoise

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Les soldats de Napoléon 1er décorés de la médaille de Saint-Hélène au Canada

Le parlementarisme féminin en France et au Québec: où en sommes-nous?

memoires vives

Fête des pionniers haut-marnais de l’Amérique du Nord
Langres 24 juin- 400ans de Québec

par Jean-Paul PIZELLE
Président des Amitiés Nord-Américaines
de Champagne-Ardenne

Profitant de la fête nationale du Québec, l’Association LANGRES-MONTRÉAL-QUÉBEC a organisé une importante manifestation en présence de plus de 200 personnes pour célébrer

marnais1
Jean-Paul PIZELLE et Gilbert PILLEUL, conférencier

 

marnais2
Mme Françoise BERTHET, Maire-adjointe de Narcy

 

marnais3
De g à d : Mme Christine HENRY,
Maire de Rizaucourt-Buchey;
Charles GUENE, Sénateur de la Haute-Marne,
Président de l'Amicale des Maires
de la Haute-Marne; Jean-Paul PIZELLE Président
de l'Association Langres-Montréal, organisatrice
Crédit : Jean-Paul PIZELLE

le 400e anniversaire de Québec. Parmi les invités, une trentaine de maires et adjoints représentant les 72 pionniers de Haute-Marne partis en Amérique du Nord aux 17e et 18e siècles. L’ensemble de la manifestation a bénéficié de l’active présence de monsieur le Sénateur Charles Guené, président de l’Association des maires de Haute-Marne. Une magistrale conférence de Gilbert Pilleul, secrétaire général de la Commission franco-québécoise sur les lieux de mémoire communs (CFQLMC), débuta la soirée dans la salle d’Honneur de l’Hôtel de Ville de Langres. Illustrée de nombreux documents pertinents, la conférence mit en valeur le rôle essentiel joué par Samuel de Champlain dans la fondation de Québec.

À la Ferme Ste-Anne, au pied de la Cité de Jeanne Mance, après un tir nourri d’arquebuses, le président Jean-Paul Pizelle lança la plaquette rassemblant les 72 pionniers et leurs 41 communes. Ce travail, illustré d’une photo de chaque lieu, est une des bases du futur volume Champagne-Ardenne-Alsace-Lorraine de la collection « Ces villes et villages de France, berceau de l’Amérique française ». Puis une série de chants du 17e, notamment amérindiens, retentirent, interprétés par un chœur du groupe Montéclair. Chaque représentant des Communes reçut un parchemin réalisé par une artiste calligraphe attestant la naissance des pionniers dans leurs lieux respectifs. Puis le groupe Dulcilmer exécuta une série de danses d’époque. Enfin, 400 ballons bleus et blancs s’élevèrent dans le ciel. Le message emporté par l’un d’eux fut retrouvé vers Nuremberg (Allemagne). Le repas champêtre animé par un orchestre permit d’attendre les feux de la St-Jean qui éclairèrent la soirée sous un ciel étoilé.

De nombreux maires ont décidé d’encadrer et de présenter leurs parchemins dans leur mairie. Preuve, si besoin était, de la fierté des Haut-Marnais de savoir que de valeureux pionniers ont contribué à construire le Québec et l’Amérique du Nord d’aujourd’hui.

champlain vague