A- A A+
lundi 18 octobre 2021

Commission de la mémoire franco-québécoise

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Les soldats de Napoléon 1er décorés de la médaille de Saint-Hélène au Canada

Le parlementarisme féminin en France et au Québec: où en sommes-nous?

memoires vives

Pointe-à-Callière commémore 400 ans
de présence française solidement
ancrée en Amérique du Nord en présentant une exposition

 

 

par Gilles Durand


L’exposition France, Nouvelle-France. Naissance d’un peuple français en Amérique vient tout juste d’arriver à Pointe-à-Callière, musée d’archéologie et d’histoire de Montréal, après un long voyage qui l’a conduite d’abord à Halifax, Moncton, Nantes, Brouage, Dieppe et Tourouvre.

L’exposition est une coproduction du Musée de Pointe-à-Callière et du Musée d’histoire de Nantes/Château des ducs de Bretagne. Les deux institutions muséales ont réuni leurs efforts pour faire revivre l’aventure française en Amérique du Nord en mettant en valeur un large éventail de témoins du passé : objets, artefacts mis au jour lors de fouilles archéologiques, documents écrits.

 

pointe calliere exposition
Une Canadienn et un Canadien, vers 1749.
Source : Ville de Montréal. Gestion de documents et archives

Il existe plusieurs bonnes raisons d’aller visiter l’exposition en montre du 21 mai au 12 octobre 2008. Soulignons particulièrement que l’exposition couvre, sur une période de plus de trois siècles, tout le territoire de l’Amérique française depuis les bancs de Terre-Neuve, l’Acadie et la vallée du Saint-Laurent jusqu’à la Louisiane en passant par la région des Grands Lacs. Elle pose un regard nouveau sur le peuplement fondateur venu de France, non pas des familles, mais de jeunes Français qui prendront femmes parmi les Filles du roi, les Canadiennes dès leur bas âge et les Amérindiennes, donnant par là naissance à une société canadienne plus tôt, dès le début des années 1700. Elle éclaire les motifs qui ont incité explorateurs, engagés, militaires à braver les dangers de la traversée et à transformer un séjour temporaire en un établissement permanent. Elle permet de mieux cerner la nature et l’importance de l’aide apportée par les Amérindiens aux premiers arrivants pour leur survie, contribution souvent indispensable, mais encore en partie méconnue.

Les visiteurs intéressés à approfondir leur connaissance pourront se procurer la publication qui accompagne l’exposition, un ouvrage éponyme magnifiquement illustré. Ils sont également invités à participer à de nombreuses activités sur la thématique France, Nouvelle-France, qui se dérouleront tout au long de l’année 2008 : expositions, conférences, activités culturelles, animations, circuits guidés et visites virtuelles

Pour de l’information additionnelle en marge de l’exposition, rendez-vous sur le site du Musée; pour les activités complémentaires, consulter la programmation.

champlain vague