A- A A+
jeudi 28 octobre 2021

Commission de la mémoire franco-québécoise

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Les soldats de Napoléon 1er décorés de la médaille de Saint-Hélène au Canada

Le parlementarisme féminin en France et au Québec: où en sommes-nous?

memoires vives

Pirates, corsaires et flibustiers : une exposition qui enrichit la mémoire franco-québécoise

 

par Gilles Durand

 

Pirates, corsaires et flibustiersPrésentation de l’exposition

Le musée d’archéologie et d’histoire de Montréal Pointe-à-Callière présentera du 20 mai 2009 au 3 janvier 2010 une exposition sur les pirates, corsaires et flibustiers qui ont sillonné l’Atlantique en bordure de la côte est de l’Amérique du Nord, et la mer des Caraïbes du 16e au 19e siècle. Les visiteurs pourront se familiariser avec le type d’embarcation utilisé – le musée a su relever le défi de reconstruire un vaisseau grandeur nature de l’époque – par les corsaires et les pirates et les objets de leur vie quotidienne, vaisselle d’étain, coffre, armes à feu, etc.

 

La dimension mémoire franco-québécoise de l’exposition

Si les pirates et les flibustiers sillonnaient les mers et écumaient les côtes à titre personnel, les corsaires, eux, étaient des membres de la Marine agissant au nom du roi. Ces derniers étaient munis de lettres officielles leur permettant d’attaquer et de piller les navires et les possessions de l’État ennemi. Comme pour d’autres nations, la piraterie a fait partie de la stratégie navale française aux 17e et 18e siècles.

 

Une excellente occasion de se divertir et d’apprendre son histoire

Pour une excellente occasion de divertissement, tout en connaissant mieux un passé qui n’a pas sans avoir été mouvementé en de nombreuses occasions, visiter l’exposition Pirates, corsaires et flibustiers.

 

http://www.pacmusee.qc.ca/pages/Expositions/temporaires/a_venir_2.aspx?lang=FR-CA

champlain vague