A- A A+
dimanche 24 octobre 2021

Commission de la mémoire franco-québécoise

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Les soldats de Napoléon 1er décorés de la médaille de Saint-Hélène au Canada

Le parlementarisme féminin en France et au Québec: où en sommes-nous?

memoires vives

L’Assemblée générale de la Commission franco-québécoise
sur les lieux de mémoire communs (CFQLMC-France)

Journée du 2 avril 2009

 

Visite des Archives nationales à Paris
et Assemblée générale

EXTRAITS pour le bulletin Mémoires Vives


Les réunions de la journée du 2 avril se sont tenues aux Archives Nationales de France, 56 rue des Francs Bourgeois, Paris 3ème. La Commission remercie chaleureusement Madame de Boisdeffre, Directrice et son adjointe, Madame Geneviève Etienne, ainsi que les responsables et le personnel des différents départements des Archives, qui ont permis, par la qualité de leur accueil, le plein succès de cette journée passée aux Archives. Le matin, pour ceux qui le souhaitaient, à partir de 10 heures, a eu lieu une visite des salles de dépôts des Archives Nationales sous la conduite d’une conservatrice. Il a été ainsi possible de parcourir plusieurs salles où sont précieusement entreposés dans des boîtes cartonnées et référencées d’importants dépôts d’archives de provenances diverses : Conseils du roi, archives du parlement de Paris, etc. Il y a là sur des centaines de mètres une multitude de dossiers, d’écrits au déchiffrement parfois malaisé mais, sources d’information sur l’histoire de la France, histoire commune à la France et au Québec jusqu’en 1759, devenue histoire de la relation québécoise ensuite. Mais le moment le plus notable de cette visite fut d’assister à la présentation de documents sortis de l’armoire de fer qui conserve précieusement des pièces originales de la mémoire de la France, comme le texte de la première constitution de la France révolutionnaire, l’acte d’accusation du roi Louis XVI ou encore le texte de la constitution de la Cinquième république. Après cette visite, les participants se sont retrouvés, salle d’Albâtre, où plusieurs conservateurs ont présenté divers documents relatifs à l’histoire de la Nouvelle-France, cartes, gravures, récits, extraits de décisions royales, conservés aux Archives nationales.

 

L’assemblée générale proprement dite s’est réunie l’après-midi à 15 heures, comme prévu, dans la salle d’Albâtre, située au CARAN, 11 rue des 4 Fils à Paris 3ème. Madame Martine de Boisdeffre, Directrice générale des Archives Nationales de France, nous a fait l’honneur d’ouvrir la séance. Elle s’est dite heureuse et honorée de recevoir les membres de la CFQLMC et son président Pierre-André Wiltzer, auquel elle a renouvelé ses liens d’amitié. Madame de Boisdeffre a ensuite présenté l’administration qu’elle dirige et a tenu à rappeler les liens d’excellente collaboration qui existent entre les Archives de France, du Canada et du Québec. L’existence du Portail Canada- France qui favorise grandement aujourd’hui la recherche sur leur histoire commune est une des meilleures expressions actuelles. Se félicitant que nos travaux contribuent à vivifier ces liens, Madame de Boisdeffre a terminé en disant qu’elle avait donné des instructions pour que nous soient présentés en fin de matinée, divers documents relatifs à l’histoire de la Nouvelle-France.

Dans sa réponse, le président Pierre-André Wiltzer a d’abord chaleureusement remercié Madame de Boisdeffre pour l’accueil fait à la Commission et la mise à sa disposition de la salle d’Albâtre pour la tenue de son assemblée générale. Le président a ensuite remercié Madame Geneviève Etienne qui est à l’origine de la tenue de cette journée en ce lieu de mémoire et qui en a assuré le programme et l’organisation.

 

Rapport moral du président

Pierre-André Wiltzer remercie les membres présents de leur participation à cette journée passée aux Archives nationales et à l’assemblée générale de la Commission, occasion malheureusement trop peu fréquente de réunir tous les adhérents.

L’année 2008, année du 400ème de Québec, a été fertile en projets qui pour la plupart ont été réalisés avec la participation active de plusieurs membres de la Commission. Il importe d’en présenter rapidement le calendrier :

7 et 8 mai : Présence d’une importante délégation de la Commission aux journées de commémoration organisées à la Rochelle. Au cours de ces journées, le centre d’interprétation de l’émigration vers la Nouvelle-France a été inauguré, centre initié dès son origine par la Commission et dont notre administrateur Didier Poton en a suivi attentivement la réalisation. La Commission se réjouit que ce centre, au cœur de la ville-mémoire de la Rochelle, constitue désormais un lieu de documentation et d’information d’excellente qualité sur l'émigration vers la Nouvelle-France. La Commission a apporté encore un autre soutien en finançant l’installation à l’intérieur du centre de deux bornes interactives de consultation généalogique.

18 avril : Présentation et lancement en France du site de documentation et d’information sur : « L’Encyclopédie du patrimoine culturel de l’Amérique française » en présence de nombreux membres de la Commission et d’une importante délégation québécoise parmi lesquels : le délégué général du Québec, Monsieur Alfred-Guy Licari, Monsieur Marcel Masse, président de la société Héritage Champlain, maître- d’œuvre du projet, des professeurs Yves Bergeron et Laurier Turgeon. Nous avons été pour ce lancement accueillis par Monsieur Pierre Lasbordes, président du groupe d’amitié France-Québec, à l’assemblée nationale dans un des salons de la dite assemblée ; accueil suivi d’un cocktail. Là encore, il s’agit d’une manifestation qui dégage des perspectives d’avenir pour l’objectif majeur de la Commission : réveiller, faire connaître et entretenir la mémoire de l’histoire commune franco-québécoise.

23 juin : Hommage à Québec à la Sorbonne en partenariat avec la Délégation générale du Québec. En ce haut lieu de culture et de rayonnement de la pensée française, connu du monde entier, la Commission a organisé une journée d’hommage à Québec faisant intervenir successivement : une chorale d’élèves d’écoles de la ville de Paris, deux débats, l’un entre Yannick-Gasqui Resch et Claudine Bertrand, l’autre entre Hubert Reeves et Albert Jacquard, une remise de prix de la langue française avec le soutien de l’OIF et un concert de musique française entrecoupé de lecture de poèmes québécois. Journée qui laissera un fort souvenir à tous les participants et en particulier chez les jeunes. En juin, également, plusieurs membres de notre Commission se sont rendus à Québec où s’est tenu pour la première fois de son histoire le congrès annuel du CTHS : (Comité des travaux historiques et scientifiques) où ils ont présenté des communications. Fut également lancé en juin, l’ouvrage dirigé par Gilbert Pilleul, avec la participation de plusieurs membres de notre Commission sur : « les premiers Français au Québec ».

11 et 13 octobre : participation de la Commission au « Rendez-vous de l’histoire à Blois ». Des conférences animées par différents membres français et québécois de la Commission ont attiré un large public. Succès qui a en partie suppléé à un manque de documentation sur notre stand mais succès qui invite à se poser la question de l’intérêt de participer à nouveau à ce Rendez-vous.

24 et 25 octobre : Journées d’Aix en Provence organisées par Janine Giraud-Héraud et la régionale Terres de Provence-Québec. Après une première journée qui a permis de participer à un colloque de haute tenue sur « la mémoire au regard de l’histoire », la seconde journée avait à son programme, un concert de musique baroque, le lancement du premier livre sur « Ces villes et villages, …berceau de l’Amérique française » dans les régions PACA-Languedoc-Roussillon et enfin un dîner-spectacle des plus réussis en présence de la maire d’Aix en Provence et au cours duquel des acteurs amateurs ont fait revivre en costumes d’époque et avec beaucoup de charme, quelques grands moments de l’histoire de l’émigration vers le Québec.

 

Toutes ces actions ne doivent pas nous faire oublier les nombreuses démarches accomplies par notre bureau, certes moins visibles mais non moins importantes voire essentielles :

Nous avons ainsi réaffirmé la place de la CFQLMC dans la coopération franco-québécoise en participant à la Commission Permanente de Coopération, organisme intergouvernemental entre la France et le Québec qui se réunit tous les deux ans. Nous y avons présenté un rapport d’activités commun avec la section québécoise.

Nous avons dû engager et poursuivons de nombreuses démarches pour sauvegarder la subvention versée par le Ministère des Affaires Etrangères dans une période critique et pour avoir l’assurance de toucher une part du reliquat des fonds du Comité du 400ème (J. P. Raffarin).

Démarches également pour obtenir un siège avec des moyens de travail dans les nouveaux locaux du MAEE. Un bureau nous a été attribué au 57 Boulevard des Invalides – Bureau 1265 – 75007 PARIS.

 

Terminons ce rapport en rappelant l’existence de comités spécialisés au sein de notre Commission formant un conseil scientifique dont le rôle est fondamental pour garantir la qualité scientifique de nos actions et projets. Notre tâche prioritaire est désormais, au lendemain de cette année de commémorations, de faire de ces comités spécialisés des groupes de réflexion et de proposition disposant de relais aussi bien dans les services ministériels que dans les centres d’études et de recherche directement ou indirectement concernés par l’histoire commune de la France et du Québec.

 

Rapport d’activité.

Présenté par Gilbert Pilleul

 

En introduction à ce rapport, deux remarques essentielles sont à formuler pour bien saisir le sens et les orientations des activités voulues et réalisées par la Commission en 2008. D’une part, 2008, année du 400ème de Québec, fut pour la Commission une année au cours de laquelle la dimension commémorative de son rôle a été particulièrement sollicitée.

D’autre part, si pour des raisons pratiques, la Commission s’est constituée en association, elle est d’abord un organe officiel créé en 2003 chargé par les ministres de la culture du Québec et de France de valoriser l’histoire, la mémoire et le patrimoine que Français et Québécois ont en commun.

 

Au chapitre donc des commémorations, les manifestations voulues par la Commission ou auxquelles elle a apporté son soutien ont été nombreuses. Notre président vient de les évoquer pour l’essentiel, certaines ont déjà été signalées dans notre bulletin Mémoires vives, je me permettrai donc d’apporter ici seulement quelques compléments qui me semblent utiles:

 

  1. Manifestations de la Commission :

    Rappel succinct car le détail de ces manifestations a été diffusé sur notre bulletin Mémoires Vives.
    • A propos du lancement du site de l’Encyclopédie, rappelons que ce projet ambitieux a pour objet de présenter, sous forme d’articles rédigés par des spécialistes et à l’aide de documents, le patrimoine culturel des francophones d’Amérique du nord. On peut consulter le site à l’adresse suivante : www.ameriquefrancaise.org. La Commission remercie son président d’honneur, Henri Réthoré, qui a assuré du côté français en collaboration avec Pierre-André Wiltzer, l’organisation du lancement
    • La remise des prix de langue française en Sorbonne a été faite en partenariat avec la société de poètes, la Pléiade que préside Sylvestre Clancier. La journée avait reçu le soutien financier de l’Office International de la francophonie et celui des l’Ordre des palmes académiques. Le concert a été préparé et joué par le groupe Figure humaine de la Sorbonne, dirigé par Denis Rouger, avec au piano, Sara Beucler.
  2. Manifestations soutenues par la Commission :

    • Colloque du GRECA en Sorbonne, Groupe de recherche sur le Canada ancien, sur le thème des « Mythes fondateurs de l’Amérique française »
    • Le cours semestriel sur l’histoire de la Nouvelle-France à la Maison des Sciences de l’homme qui fit appel à de nombreux intervenants.
    • L’exposition philatélique et cartographique de La Poste avec l’association Visualia en juin.
    • La reconstitution à Fort-Barraux du régiment Carignan-Salières
    • On doit signaler enfin les interventions de membres de la Commission qui ont participé à de nombreuses manifestations organisées à l’occasion de l’année du 400ème dans plusieurs régions de France.
    • Intervention auprès de la mairie de Paris pour refaire le texte du panneau à l’entrée du jardin Champlain à Paris dans le 20ème arrondissement. Ce nouveau panneau a été posé en novembre 2008.
  3. Autres aspects des activités de la Commission

    • Le bulletin Mémoires Vives dont la gestion est assurée par nos amis de la partie québécoise est maintenant avec une nouvelle présentation entré dans son rythme de croisière. Nous devons espérer que la partie française apportera dans l’avenir une meilleure contribution à la rédaction d’articles et au choix des thèmes retenus.
    • D’une manière générale, il importe de développer secteur par secteur nos contacts avec la partie québécoise.
    • Des projets sont annoncés pour 2009. En fonction de ses moyens financiers et des contributions personnelles des membres de la Commission à ces projets, la Commission étudiera le soutien qu’elle pourra apporter pour des missions individuelles.

Je rejoindrai, pour finir, les propos de notre président pour dire que l’année 2009 doit nous conduire à réfléchir au devenir de notre Commission, en travaillant à mieux assurer sa crédibilité scientifique et à mieux faire comprendre et connaître ses objectifs, ses travaux et son intérêt pour tout Français qui s’intéresse à l’histoire de son pays et à la mémoire de la relation de la France avec le Québec.

 

Le siège de la Commission est désormais, à la suite de la réorganisation du Ministère des Affaires Etrangères, situé au. 57, Boulevard des Invalides, dans le 7ème arrondissement de Paris.

 

Conseil d’administration

Celui-ci s’est réuni immédiatement pour entériner la composition nouvelle du conseil d’administration (liste 2009 des membres administrateurs) et confirmer les noms des présidents des comités scientifiques, auprès desquels les administrateurs sont invités à s’inscrire.

  • Archives : Geneviève Etienne
  • Commémoration et recherche : Philippe Joutard
  • Généalogie : Eliane Bégouin
  • Musées : Dominique Ferriot

 

La composition du bureau est approuvée comme suit:

Président : Pierre-André Wiltzer ; Secrétaire général : Gilbert Pilleul ; Trésorier : Jacques Nortier ; Trésorier-adjoint, chargé de la tenue du compte-joint : Bernard Giraud-Héraud ; Secrétaire-adjoint chargé des comptes-rendus : Jean-Paul Macouin.

 

Michèle Marcadier est nommée chargée de mission pour le suivi du site de la Commission et pour celui du bulletin, appelé Mémoires Vives, en liaison avec les responsables de ces secteurs d’activités chez nos correspondants québécois, Gilles Durand et Madeleine Côté. Sa mission sera précisée au fur et à mesure en accord avec le bureau dont elle fait désormais partie.

 

Claude Marcadier, son époux, nouvel adhérent est chargé de la mission de suivre les activités de chacun des comités scientifiques. Sa mission sera également précisée et définie par le bureau auquel il est aussi associé pour tout ce qui relève des activités du conseil scientifique.

 

De leur côté, Jean-François de Raymond, Didier Poton et Philippe Joutard assurent le suivi des travaux et recherches en liaison avec nos partenaires québécois concernant : L’Encyclopédie du patrimoine culturel de l’Amérique française, l’Atlas des lieux de mémoire et la préparation du colloque du 8 septembre à Québec pour les 150 ans du Consulat.

 

Paris, le 30 avril 2009,

Le secrétaire général

Gilbert Pilleul

Notes prises en Ag par Jean-Paul Macouin

champlain vague