A- A A+
lundi 18 octobre 2021

Commission de la mémoire franco-québécoise

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Les soldats de Napoléon 1er décorés de la médaille de Saint-Hélène au Canada

Le parlementarisme féminin en France et au Québec: où en sommes-nous?

memoires vives

Hommage aux miliciens qui ont défendu
la Nouvelle-France en 1759 et 1760

 

par Esther Taillon

 

Hommage aux miliciens qui ont défendu la Nouvelle-France en 1759 et 1760
Crédit : Jacques Boutet,
Société historique de Québec

Sous la présidence d’honneur de monsieur Jacques Lacoursière avait lieu à Québec, le 13 septembre 2009, une manifestation commémorative pour honorer les miliciens canadiens et acadiens qui ont défendu la Nouvelle-France en 1759 et 1760. La Société historique de Québec, présidée par Jean Dorval, avait formé un comité composé de douze sociétés d’histoire et de généalogie de la région de Québec, dès le printemps 2009. Le public intéressé à l’histoire de ses racines fut donc invité à un défilé à partir du Jardin Saint-Roch, situé à l’angle des rues Saint-Vallier Est, côte d’Abraham et du Parvis où, entourés de plus de cent personnes, les présidents Lacoursière et Dorval prirent brièvement la parole. Précédés de drapeaux et de tambours, les marcheurs se sont ensuite rendus au cimetière de l’Hôpital Général de Québec où une courte cérémonie protocolaire eut lieu. Des certificats de lignée ascendante préparés par la Société de généalogie de Québec furent remis à 12 contemporains descendant en ligne directe d’un milicien de 1759 ou de 1760. Les noms des récipiendaires sont : André Courtemanche; Mario Daigle; Solange Deschênes; Denise Dupont; Paul Fortin; Florent Gingras; Henri-Paul Gingras; Charles Goulet; Monique Loranger-Tessier; André Marceau; Jacques Paquin et Pierre Provencher. De plus, les membres du comité ont procédé à l’appel nominal des 94 miliciens enterrés dans la fosse commune du cimetière de l’Hôpital Général. Une plaque commémorative fut par la suite dévoilée par Sœur Aline Plante, mairesse de la municipalité de Notre-Dame-des-Anges, Jacques Lacoursière et Jean Dorval. Ainsi, la mémoire de l’événement sera inscrite dans la pierre pour les générations futures.

champlain vague