A- A A+
lundi 27 septembre 2021

Commission de la mémoire franco-québécoise

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Les soldats de Napoléon 1er décorés de la médaille de Saint-Hélène au Canada

Le parlementarisme féminin en France et au Québec: où en sommes-nous?

memoires vives

Comment se porte la recherche sur le Canada français?

 

[La recherche sur le Canada français] « se porte bien, mais elle pourrait se porter mieux » répond le directeur, qui peut compter sur ses doigts le nombre de chercheurs sur la francophonie âgés de moins de 40 ans. « Nous devons intéresser les étudiants au passé des collectivités de langue française du Canada et de l’Amérique et les amener dans des centres de recherche comme le CRCCF » (Bulletin du CRCCF, vol. 10, n° 2, mars 2007).


C’est en ces termes que s’exprime le nouveau directeur du Centre de recherche en civilisation canadienne-française (CRCCF) en poste depuis janvier 2007, Yves Frenette. Celui-ci succède à Jean-Pierre Wallot. Il oeuvrait auparavant au Collège universitaire Glendon (Université York) de Toronto. Il prend la barre du Centre de recherche avec plusieurs projets :

  • Faire connaître le CRCCF par le biais de partenariats à l’échelle nationale et internationale. « Je pense que cette expertise est exportable. On pourrait très bien penser qu’en Afrique et en Europe, il existe d’autres minorités qui voudraient se doter d’un centre d’archives »;
  • Entreprendre et diriger des projets de recherche en partenariat. « Nous avons accumulé énormément de documents depuis 1969 dans le domaine franco-ontarien. Je désire que ce fonds d’archives soit exploité de façon plus systématique »;
  • Promouvoir la multiplication des centres d’archives régionaux : « Je ne parle pas d’ouvrir des filiales. Je veux dire qu’il faudrait un endroit dans chaque région de l’Ontario français, où on puisse recueillir des archives » (L’entrevue intégrale avec le directeur Yves Frenette est disponible sur le site Web.


Le nouveau directeur mène plusieurs projets de recherche qu’il dirige, codirige ou auxquels il participe et dont le lecteur trouve ci-dessous les descriptions tirées du site Internet du CRCCF.

Lettres et correspondances dans la diaspora canadienne-française, 1840-1970
Projet de recherche pluridisciplinaire (histoire, littérature et géographie), dirigé par Yves Frenette (Université d’Ottawa, CRCCF) et auquel collaborent Marcel Martel (Université York), Jean Morency (Université de Moncton) et John Willis (Musée canadien de la poste). Ce projet vise à produire une monographie sur la place des correspondances dans l’avènement et l’évolution des communautés de langue française, sur tout le continent. Il s’appuie en partie sur les ressources documentaires du CRCCF (subvention du CRSH).
Vous pouvez consulter la présentation qui accompagnait la conférence de M. Yves Frenette , « Alma Drouin, épistolière, 1912-1918 » [, 475 KB], donnée dans le cadre du colloque «De l'Ancien au Nouveau Monde » organisé par l'équipe du projet Modéliser le changement : les voies du français , le mardi 12 décembre 2006, à l'Université d'Ottawa. Cette conférence porte sur une partie de la correspondance d'Alma Drouin, de Laconia, au New Hampshire, qui vécut au Québec entre 1912 et 1918, d'abord dans divers couvents des sœurs de l'Assomption, sur la rive sud du Saint-Laurent, puis comme pensionnaire à Montréal. Les 169 lettres reçues et envoyées par Alma pendant cette période, la plupart rédigées en anglais, permettent de pénétrer dans l'univers d'une famille franco-américaine du début du XXe siècle, tant dans son vécu que dans ses représentations. Elles permettent aussi d'observer de l'intérieur la constitution d'un réseau épistolaire largement dominé par les femmes, réseau qui se maintiendra pendant 90 ans et qui donnera lieu à la rédaction de plus de 2 000 lettres.

Autres projets d’Yves Frenette, directeur du CRCCF
L’Acadie, du tournant du XVIe siècle au début du troisième millénaire : une brève histoire narrative accompagnée de documents, un projet de livre qui s’adresse à un vaste public (contrat avec les Éditions du GREF – Éditions du Groupe de recherche en études francophones, subvention du Collège universitaire Glendon). Atlas historique de la francophonie nord-américaine, un projet de publication codirigé avec Marc Saint-Hilaire (Université Laval) auquel participent une quarantaine de collaborateurs (subventions de l’Université Laval). Les identités francophones contemporaines en Amérique du Nord, un projet de recherche et plusieurs publications qui en découlent : des études sur le centre et le sud-ouest de l’Ontario, un chapitre de livre sur les immigrants récents de langue française au Canada et un essai fondé sur des entrevues réalisées depuis vingt ans avec des francophones de plusieurs régions d’Amérique du Nord (diverses subventions). La présence française au Brésil , projet en collaboration avec Rosana Barbosa (Saint Mary’s University, Nova Scotia).


Yves Frenette est bien impliqué également dans les activités de la Commission franco-québécoise sur les lieux de mémoire communs. Nous lui souhaitons tout le succès possible dans ses nouvelles tâches.

 


Gilles Durand

champlain vague