A- A A+
lundi 18 octobre 2021

Commission de la mémoire franco-québécoise

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Les soldats de Napoléon 1er décorés de la médaille de Saint-Hélène au Canada

Le parlementarisme féminin en France et au Québec: où en sommes-nous?

memoires vives

Renouvellement, grands chantiers et projets:
La section française de la CFQLMC tient son assemblée générale.

 

Par Michèle Marcadier


La section française de la Commission franco-québécoise sur les lieux de mémoire communs s’est réunie en Assemblée générale le 29 mai dernier, dans les locaux de la Délégation générale du Québec en France.

Renouvellement de la Présidence et hommage rendu à Pierre-André Wiltzer

Lors de ces assisses, Pierre-André Wiltzer a confirmé sa volonté de se retirer de la présidence qu’il a exercée durant 6 ans. Il s’est dit persuadé que son départ permettra à d’autres talents de s’exprimer. Le départ d’André Dorval de la présidence de la section québécoise, remplacé par Denis Racine, est l’occasion selon lui, de la mise en place d’un nouveau tandem de coprésidents.

Tous les participants se sont joints à Henri Réthoré pour rendre hommage à Pierre-André Wiltzer, dont l’implication, les qualités et le travail ont permis à la Commission de devenir un outil remarquable, qui laissera une trace profonde dans l’histoire de la CFQLMC.

Gilbert Pilleul a été élu président de la Commission et succède ainsi à Pierre-André Wiltzer ; il sera assisté d’une secrétaire générale, Monique Pontault, d’une déléguée générale, Solange de Loisy, d’un trésorier, Jacques Nortier et d’une déléguée à la communication, Michèle Marcadier

Les grands chantiers


Au cours de cette Assemblée générale ont été évoqués les grands chantiers de la Commission :

  1. Colloque du 50e anniversaire de la DGQ.
    Ce fut l’élément-phare de l’année 2011. Son succès, unanimement reconnu, a fortement contribué à la visibilité de la coopération franco-québécoise.
    Ce 29 mai a été marqué aussi par le lancement des actes du colloque La coopération franco-québécoise, hier, aujourd’hui, demain, édité par Privat.
  2. Guide des Archives de la Nouvelle-France
    Le projet permettra de mettre à jour le guide des archives de la Nouvelle-France, vieux de 30 ans, en l’élargissant géographiquement à toute l’Amérique française et en traitant une période allant des premiers colons au voyage du général de Gaulle au Québec.
    Ce projet, coordonné par Geneviève Etienne, bénéficie du soutien du directeur des Archives de France, de la Défense et des Affaires étrangères. Une circulaire a été mise au point et partira dans les services d’Archives fin juin. L’exploitation de ces sources s’effectuera grâce au bénévolat de Monique Constant. Une mise en ligne est prévue, voire une publication.
  3. Portail des Musées
    Le principe du projet  est de recenser les objets de l’Amérique française conservés dans tous les musées français. Deux stagiaires de l'Ecole du Louvre ont travaillé toute l'année à l'inventaire et au récolement iconographique. Le projet, coordonné par Gilbert Pilleul, a besoin de financement pour payer les droits de certains clichés demandés aux musées et pour mettre ces documents sur le site memoires-amerique.francaise.com. Le site est cependant prêt à la mise en ligne une fois cette question réglée. Enfin ce projet initié en France devrait se poursuivre au Québec.
  4. Encyclopédie du Patrimoine culturel de l'Amérique française
    Ce projet est mis sous la responsabilité de Marcel Masse qui en a été l'initiateur. Philippe Joutard en est le superviseur au sein de la section française de notre Commission. Celle-ci s'est engagée à produire 25% des articles, mais cet objectif est loin encore d'être atteint.
  5. Inventaire des Lieux de mémoire en Aquitaine
    Le projet est au point mort malgré les premiers financements. Il faut relancer  ce dossier en collaboration avec Didier Poton.
  6. Collection « Villes et villages de France, berceau de l'Amérique française
    Les maquettes des volumes sur la Bretagne et sur l'île de France sont prêtes. Les fonds manquent néanmoins pour l'impression de ces deux ouvrages et du dernier consacré au Nord-Pas-de-Calais et Picardie. Des opérations et des démarches sont en cours dans les régions concernées pour trouver les financements nécessaires.
    9 000 livres ont été vendus à ce jour en France mais également en Amérique du Nord. Janine Giraud-Héraud, qui coordonne cette opération,  rappelle que ce travail énorme s'est déroulé sur une période de 10 ans et a été effectué par une centaine de bénévoles. Pour saluer ce travail, un colloque aura lieu à Aix en Provence, en octobre 2012, pour marquer la volonté de valoriser la dimension « tourisme culturel » de tout ce travail.


Présentation des projets 2013-2014

  1. Commémorations du premier départ des Filles du Roy
    Un travail très poussé de recherche a déjà été effectué par la coordonnatrice du projet, Maud Sirois-Belle, avec identification de lieux de mémoire, biographies, etc.
    Cette commémoration prévoit la pose de plaques et l'organisation de diverses manifestations dans quatre villes emblématiques de l'histoire des Filles du Roy, Paris, Rouen, Dieppe et La Rochelle. Des contacts ont été noués dans les villes concernées et un projet de programme a pu être soumis aux membres de la Commission.
    L'implication pour cet événement prévu en juin 2013 est forte au Québec et la Société historique des Filles du Roy s'y intéresse particulièrement.
    A terme, devrait voir le jour un ouvrage apportant un point de vue français inédit sur cette histoire des Filles du Roy.
  2. Paris,1763-1783, d'un traité à l'autre: naissance d'un monde nouveau
    Un colloque est également prévu à Paris, l'avant-dernier week-end de novembre 2013, pour commémorer le 250e anniversaire du premier traité de Paris. Il traitera des traités de Paris, celui de 1763 qui cède le Canada à la Grande-Bretagne et celui de 1783, qui proclame l'indépendance des États-Unis Trois lieux sont arrêtés pour la tenue de ce colloque: La Courneuve, avec le concours des Archives diplomatiques, aux Invalides, avec celui des Archives de la Défense et à Perrefitte avec les Archives nationales. Philippe Joutard assure la coordination de ce projet.

Projets en perspective

 

D'autres projets ont été évoqués par Gilbert Pilleul dont :

  1. La commémoration du Centenaire de la Première Guerre Mondiale en 2014 en rappelant que parmi les 60 000 morts canadiens, il y eut 6 000 Canadiens français.
  2. La réflexion au sujet de lieux de mémoire communs dans le domaine de la musique avec pour objectif de faire revivre le patrimoine musical commun entre la France et la Nouvelle-France. Projet présenté par François Leclerc, musicologue. Ou encore le projet « Louis Hémon » mené par Gilbert Lévesque et auquel s'intéresse Bernard Emont, président de la régionale parisienne de France-Québec.


En terminant cette Assemblée générale, le président remercie M. Adrien Leroux, coordinateur de la Commission, qui a terminé son service le 31 mai et qui a fait, tout au long de l'année, un travail remarquable. Il a été depuis remplacé par Jennifer Eyrault, également détachée par l'OFQJ.

Avant de lever la séance, Gilbert Pilleul invite les membres de la Commission à participer au lancement de l'ouvrage La coopération franco-québécoise, hier, aujourd'hui, demain et à consulter l'ouvrage réalisé par la partie québécoise Les textes marquants des relations franco-québécoises (1961-2011) et présenté à cette occasion.

champlain vague