A- A A+
lundi 27 septembre 2021

Commission de la mémoire franco-québécoise

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Les soldats de Napoléon 1er décorés de la médaille de Saint-Hélène au Canada

Le parlementarisme féminin en France et au Québec: où en sommes-nous?

memoires vives

Association Marquette - Jolliet
Laon - France


Les objectifs de l’Association

marquette
Crédit photo : L'Association Marquette-Jolliet

Faire sortir de l'oubli l'exploit du Père Marquette, le Laonnois, et de Louis Jolliet, le Québécois, rappeler à tous l'importance de la présence française en Amérique du Nord à partir du XVIe siècle et, en s'appuyant sur le souvenir de cette épopée, renforcer les liens qui nous unissent encore maintenant de part et d'autre de l'Atlantique, tels sont nos objectifs.

Dans une volonté de développement culturel et touristique et en vue d'intensifier les relations de Laon, de l'Aisne et de la Picardie avec le Québec et l'Amérique du Nord, la création de la « Maison de l’Amérique française » permettra de mettre à la disposition d'un très large public français et étranger un lieu attractif s'appuyant sur un Centre d'expositions, un Centre d'études et de ressources, et un Espace International Francophone.

À partir de l'exposition « Mississippi 2000 » — retraçant les explorations de Jacques Marquette et de Louis Jolliet et réalisée en collaboration avec la Ville de Laon, la Bibliothèque et le Musée de Laon, et d'autres partenaires —, la Ville de Laon est devenue officiellement « lieu de mémoire commun franco-québécois » lors des Journées du Patrimoine de septembre 2000.


Les activités

Connaître et comprendre la Nouvelle-France

Un cycle de conférences a été mis en place :

  • Éric Thierry, professeur, a présenté « Marc Lescarbot, écrivain francophone du XVIIe siècle »;
  • Claude Teboul, président de France-Louisiane – Franco-Américanie, « Louisiane, une Amérique différente »;
  • Gilles Havard, professeur, a présenté « Français et Indiens en Amérique du Nord, XVIIe – XVIIIe siècles ».


La Francophonie et la langue française

L’Espace de la Francophonie et de la langue française se traduit par la mise en place d’activités chaque année en mars à l’occasion de la Journée Mondiale de la Francophonie en direction des enfants. Des conférences ont aussi été organisées :

  • Michel Tétu, directeur de L’Année Francophone Internationale, a présenté « La langue française dans le monde »;
  • Françoise Tétu de Labsade, professeure à l’Université Laval de Québec, a présenté « La Francophonie en Amérique du Nord et dans les îles de la Caraïbe »;
  • Bernard Magnier, directeur de la collection « Afrique » aux éditions Actes Sud, a présenté « La littérature francophone en Afrique noire ».


L’Association a créé les Rencontres de la Francophonie qui se tiennent tous les deux ans en novembre. Deux éditions se sont tenues – 2004 et 2006 – et ont accueilli des écrivains, poètes, illustrateurs, chanteurs, musiciens de Belgique, du Canada (Acadie et Québec), d’Haïti, du Liban, du Luxembourg, de Suisse, du Tchad, du Val d’Aoste… et de France.

Les moyens mis en oeuvre

L’Association a créé une collection intitulée « Mémoire et Exploration » avec plusieurs titres :

  • Mitchisipi, le Grand Fleuve, 1673 (édition épuisée),
  • La France à la découverte de l’Amérique du Nord aux XVIIe et XVIIIe siècles,
  • Narration de la découverte du Mississippi en 1673, par le Père Jacques Marquette,
  • « Mitchisipi », le Grand Fleuve, 1673, album illustré bilingue (français-anglais).


Cette collection comportera d’autres ouvrages relatifs à l’Amérique française, aux découvreurs et pionniers français.

L’Association a réalisé de nombreuses expositions :

  1. Cartographie de la découverte du Nouveau Monde ;
  2. Cartographie du Saint-Laurent au Mississippi ;
  3. Les découvreurs français de l'Amérique du Nord présentés aux enfants;
  4. «Mitchisipi, le Grand fleuve»;
  5. Extraits de la narration du Père Marquette ;
  6. Les découvreurs français de l'Amérique du Nord originaires de l'Aisne ;
  7. Les lieux dédiés à Jacques Marquette en Amérique du Nord et en France (en cours de restauration);
  8. Biographies de Jacques Marquette et de Louis Jolliet : un peu d’histoire…(en cours de restauration).


Un site Internet, identifié comme le site de l’Association, présente les buts et objectifs de celle-ci, ainsi que ses actions dans le domaine de la Francophonie, avec un courriel spécifique : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Un site Internet spécialisé, créé dès 2004, décrit le projet global de la « Maison de l’Amérique française », présentant les pionniers de Picardie.

Et demain ?

marquette
Crédit photo : L'Association Marquette-Jolliet

En novembre 2006, lors de la deuxième édition des Rencontres de la Francophonie, le public a accueilli d’une manière très favorable la venue d’auteurs francophones et nos deux dernières publications. De nombreuses questions ont été posées sur l’activité de notre association, et la relation de la Francophonie avec les pionniers du Nouveau-Monde.

C’est avec le soutien de la Société des Amis de Laon et du Laonnois, ouvrant les colonnes de son bulletin « L’Ami du Laonnois », à paraître courant juin 2007, que l’Association Marquette-Jolliet fera un point d’étape sur la Francophonie et la langue française et suscitera l’intérêt pour quelques pionniers du Laonnois.

L’Ami du Laonnois, Numéro Spécial, Mémoire et Exploration – Marquette-Jolliet

Le cycle de conférences continue, des contacts sont pris pour des rencontres à partir de juin 2007.

Une exposition Saint-Laurent – Mississippi, Voie Royale est en cours de réalisation.

L’espace multimédia « Jacques Marquette » devrait provisoirement s’installer dans une salle en-rez-de-chaussée de la Bibliothèque Municipale Suzanne Martinet, dès que les travaux d’aménagement seront réalisés, en attendant courant 2009, d’intégrer les locaux de l’îlot dit des « Cordeliers » rue Châtelaine. Cette installation nous permettra de mettre en valeur nos expositions, de créer un espace multimédia dédié à la Francophonie et l’Amérique française, de recevoir tout public et notamment toutes les personnes intéressées par le lieu de mémoire franco-québécois.

De virtuel, ce lieu de mémoire commun deviendra vivant : depuis 2000, la stèle du Père Jacques Marquette a été déménagée et a intégré un square qui porte son nom, proche du centre de la ville médiévale. Le 12 juin 2005, l’Association en collaboration avec la Ville de Laon a fait apposer une plaque rappelant l’exploit du Père Jacques Marquette, en présence de madame Martine Dionne, attachée culturelle de la Délégation Générale du Québec. Il est bien évident que l’Association participera aux célébrations de 2008. Le programme n’est pas encore finalisé, mais le lieu de mémoire aura une place de choix dans les manifestations.

Frédéric Poidevin
Président

champlain vague