A- A A+
mardi 19 novembre 2019

logo cfqlmc

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Colloque Jean Nicollet et les explorateurs de l'Amérique du Nord, Samedi 2 novembre 2019 à l'Université Laval, Québec

Exposition Louis Hébert et Marie Rollet présentée à la Faculté de pharmacie de l'Université de Lille, jusqu'à l'automne 2019

memoires vives

Un voyage à travers l’Amérique française avec Onil Perrier

 

Gilles Durand
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

À la recherche de la documentation la plus complète possible

Par conviction personnelle et aussi comme membre engagé de la Commission franco-québécoise sur les lieux de mémoire communs, Onil Perrier s’intéresse au fait français en Amérique du Nord. Il a accepté le défi de relever tout ce qui atteste de la présence française sur le continent. Depuis plus de vingt ans, il se documente sur les déplacements et les réalisations des descendants de Champlain sur les territoires dans lesquels ils se sont enracinés. Tour à tour, les analyses et les grandes synthèses des historiens spécialistes de même que les relevés des cartographes continuent d’être mis à contribution. Ses recherches lui ont permis de monter de nombreux dossiers sur la présence française à l’extérieur du Québec, dans les provinces maritimes actuelles, en Ontario, dans l’Ouest canadien et américain, en Louisiane, dans les États limitrophes de la frontière canadienne, tels ceux de la Nouvelle-Angleterre.

 

L’observation du milieu

Onil perrier ne se contente pas seulement de rassembler une documentation abondante et riche en témoignages, mais il constate de visu ce qui en reste sur place aujourd’hui. Cette curiosité bien légitime est à l’origine de nombreux voyages de découvertes et des parcours qu’il emprunte. Armé d’une caméra, il suit la trace des ancêtres français, s’arrêtant en cours de route pour visiter et prendre des photographies de sites et de parcs historiques, de bâtiments anciens, de forts, de monuments de personnages de marque, etc. Toujours les musées et les centres d’interprétation constituent des points d’arrêt et une occasion de découvrir les secrets que les paysages ne révèlent pas toujours au premier abord.

 

Le partage des connaissances

Pour Onil Perrier, la lumière ne doit pas rester sous le boisseau. Dès le début de son implication dans le champ du patrimoine et de l’histoire, il a partagé ses connaissances avec d’autres intéressés dans le cadre d’une structure souple appelée la « fondation de l’Amérique française ». Aujourd’hui, la riche documentation dont il est en possession l’interpelle pour donner un caractère plus formel à ses découvertes et pour en élargir la diffusion dans le cadre de ce qui pourrait constituer des parcours touristiques. Depuis quelques années, il prépare des présentations de localités qui portent la marque de la présence française, par exemple un bâtiment mis en valeur en raison de sa fonction d’origine tels le commerce des fourrures, la défense du territoire, l’évangélisation des Premières Nations, un monument commémoratif d’un personnage du 17e siècle, etc. Les textes accompagnés d’illustrations constituent autant d’ébauches de guides touristiques pour les régions concernées. Plus de 25 de ceux-ci, photographies à l’appui, sont parus à ce jour dans le journal La Presse québécoise accessible en ligne.

 

La consultation de ce mensuel permettra aux intéressés de voyager à travers l’Amérique française en compagnie d’un guide qui se signale par ses connaissances et sa passion pour la conservation et la mise en valeur de l’héritage apporté par Champlain et actualisé par ses descendants.

champlain vague