A- A A+
mardi 20 août 2019

logo cfqlmc

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Les Rendez-vous d’Histoire de Québec qui se tiendront du 15 au 18 août 2019

Exposition Louis Hébert et Marie Rollet présentée à la Faculté de pharmacie de l'Université de Lille, jusqu'à l'automne 2019

memoires vives

Le 19e Congrès National de Généalogie de Tours
rappellera la mémoire commune franco-québécoise

 

Centre Internationnal de Congrès de Tours
Centre International de Congrès de Tours

Le 19e Congrès National de Généalogie aura lieu à Tours du 18 au 20 mai 2007. Cinquante-six Québécois
participeront à cette activité, qui présente en outre l’intérêt de se tenir dans une ville d’art et d’histoire, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO au titre de paysage culturel (http://tours.fr/tourisme/index ).

Les deux organisateurs du congrès, le Centre Généalogique de Touraine et la Fédération Française de Généalogie, ont préparé une programmation riche et variée tant sur le plan des conférenciers que des thèmes traités et des activités prévues.

Une conférence abordera un champ historique en plein essor, la prosoprographie, une discipline qui vise à dépasser l’étude du nom des personnes pour en reconstituer le parcours, c’est-à-dire leur origine, leurs liaisons, etc. ; dans ce cas-ci, la prosoprographie sera appliquée aux possesseurs de livres du 16e au 18e siècle.

Vingt-deux communications et huit ateliers feront le tour de questions auxquelles les généalogistes font face quotidiennement, par exemple la recherche de groupes spécifiques, les sources de première main, la transmission du savoir aux jeunes générations ou bien encore la mémoire commune franco-québécoise. Sur ce dernier point, Marcel Fournier, membre de la Commission franco-québécoise sur les lieux de mémoire communs, et Robert Larin interviendront par un exposé en rapport avec la Touraine. Le premier livrera les résultats de ses recherches sur les racines des Français implantés au Québec au cours de la Nouvelle-France, le deuxième traitera des Français retournés dans la mère patrie après la guerre de Sept Ans. Marcel Fournier animera aussi un atelier sur un projet qu’il mène actuellement avec une équipe, « Le projet Montcalm », visant à constituer une base de données exhaustive sur les soldats morts en Nouvelle-France au cours de la guerre de Sept Ans.

Pour plus d’information, les intéressés sont invités à consulter le programme du congrès à l’adresse suivante http://tourainegenealogie.org/Congres/ProgrammeConference.pdf .

 


Gilles Durand

champlain vague