A- A A+
lundi 18 octobre 2021

Commission de la mémoire franco-québécoise

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Les soldats de Napoléon 1er décorés de la médaille de Saint-Hélène au Canada

Le parlementarisme féminin en France et au Québec: où en sommes-nous?

memoires vives

Journée d’études internationale au château de Vincennes
et lancement de l’ouvrage
Combattre pour la France en Amérique.
Les soldats de la guerre de Sept Ans en Nouvelle-France (1755-1760)

 

par Gilles Durand

 

L’écho d’un colloque déjà tenu à Québec

 

Les soldats de la guerre de Sept Ans en Nouvelle-France (1755-1760 )
Description : De g. à d., Laurent Veyssière (ministère de la Défense de France), Serge Bernier (Directeur Histoire et Patrimoine au ministère de la Défense du Canada) , Jacques Mathieu (professeur à l'Université Laval) et Bertrand Fonck (Service historique de la Défense)
Crédit : Marcel Fournier

Le colloque sur la guerre de Sept Ans, tenu le 15 septembre 2009 à la chapelle du Musée de l’Amérique française, ne pouvait pas ne pas avoir d’écho en France. Durant plus d’un siècle et demi, la mère patrie a assuré la défense, l’administration et le soutien de sa colonie en Amérique du Nord. Jusqu’en 1760, il y avait de part et d’autre de l’Atlantique deux sociétés partageant la même langue et la même culture, vivant une même aventure, témoignant d’un même attachement au pouvoir royal.

 

Le Service historique de la Défense a repris le colloque de Québec en mettant l’accent sur la participation française


Le 1er octobre 2009, le Service historique de la Défense a organisé une journée d’études avec la collaboration de la Fédération française de généalogie, de la Commission franco-québécoise sur les lieux de mémoire communs et de la Délégation du Québec à Paris. Cette fois, l’accent a été mis sur la participation française à cette guerre dont l’Amérique a été l’un des théâtres d’opération. Il a par là orienté le programme retenu quant au choix des sujets déjà développés au colloque de Québec de même que des conférenciers chargés d’en faire la présentation. Soixante-quinze personnes, le maximum pouvant s’inscrire compte tenu des capacités d’accueil de la salle disponible au château, ont participé à l’activité avec le plus grand intérêt.

 

Le colloque a été clôturé par le lancement d’une publication phare


La journée s’est terminée par le lancement de l’ouvrage phare des activités commémoratives de la guerre de Sept Ans, Combattre pour la France en Amérique : les soldats de la guerre de Sept Ans en Nouvelle-France, 1755-1760. La publication, abondamment illustrée, est le fruit du travail d’une équipe de généalogistes et d’historiens dans le cadre du Projet Montcalm, dirigé par Marcel Fournier. Pour mener le projet à terme, les participants ont mis à profit les archives du Service historique de la Défense et de d’autres dépôts d’Amérique et d’Europe afin de rappeler la contribution militaire de la France à sa colonie. Tout comme de ce côté-ci de l’Atlantique, la publication est grandement appréciée, tant par les études de mise en contexte de la guerre, les statistiques et les listes de navires qu’elle renferme, que par le corps de l’ouvrage, un répertoire à caractère biographique des quelque 7 500 soldats venus combattre en Nouvelle-France et dont près de 600 y sont demeurés en permanence à la fin du conflit.

 

Les lecteurs, qui oseront s’aventurer dans cette somme d’information sur la relation franco-québécoise, découvriront peut-être un soldat français des troupes de Terre parmi leurs ancêtres ou bien encore un volet de cette guerre qu’ils ignoraient. De son côté, en organisant cette activité, le Service historique de la Défense ne pouvait mieux remplir l’un de ses mandats, à savoir le développement de la recherche indissociable de la connaissance des fonds d’archives qu’il conserve.

champlain vague