A- A A+
lundi 18 octobre 2021

Commission de la mémoire franco-québécoise

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Les soldats de Napoléon 1er décorés de la médaille de Saint-Hélène au Canada

Le parlementarisme féminin en France et au Québec: où en sommes-nous?

memoires vives

La Société historique de Québec
75 ans de passion et d'engagement au service de l'histoire et du patrimoine de la capitale et des Québécois.
Raconté par un témoin et un acteur Marc Beaudoin

 

Par Gilles Durand

 

Fier passé oblige… depuis 1937
Fier passé oblige… depuis 1937
Source : Société historique de Québec

Les fêtes du soixante-quinzième anniversaire de la Société historique de Québec sont lancées. Le 7 février 2012, Marc Beaudoin, deux fois président de la Société, prononce une conférence devant les membres, projections à l'appui, sur son histoire et son engagement de trois quarts de siècle au service des citoyens de la ville de Québec.

Un peu d'histoire de la Société

La Société historique de Québec a 75 ans en 2012. Fondée le 15 février 1937 sous le nom de Société d'histoire régionale de Québec, elle s'incorpore dix ans plus tard, en 1947, sous la raison sociale que nous lui connaissons aujourd'hui. En 1937, la nouvelle Société n'est pas la seule dans le paysage. Il existe bien la Quebec Literary and Historical Society, mais les fondateurs, Sylvio Dumas, Clovis Plamondon et l'abbé Pierre Gravel, désirent pour leurs compatriotes un organisme bien à eux. Ils ne tardent pas d'ailleurs à être appuyés par eux dans la mission qu'ils se donnent : identifier, protéger, sauvegarder, rappeler et mettre en valeur le patrimoine légué par Champlain et ses descendants. Mission exigeante, il va s'en dire, mais dont les membres, par leur passion et leur engagement, savent toujours se montrer à la hauteur. En contrepartie, leur générosité est récompensée : ils trouvent sur leur route des organismes et des institutions pour les supporter, en particulier le Séminaire de Québec qui est toujours là pour offrir pignon sur rue à la Société d'histoire, de même que la Ville de Québec.

Les réalisations ne manquent pas


Identifier, faire découvrir le passé

Les réalisations ne manquent pas pour témoigner de l'apport indispensable de la Société d'histoire à la vie culturelle de la ville de Québec. Depuis sa fondation, la Société joue un rôle irremplaçable pour faire connaître et apprécier le riche passé de la capitale. Dans le but d'attirer l'attention sur les points d'intérêt de la ville de Québec, elle fait paraître des relevés, un inventaire des maisons de Québec – par son cofondateur Sylvio Dumas –, un Guide touristique – par Yves Tessier, etc. Une fois bien identifiées, les richesses patrimoniales de la ville doivent être mises en contexte et décrites pour en faire ressortir tout l'intérêt. Aussi la Société fait-elle paraître les résultats de ses recherches historiques, dont les Cahiers d'histoire à partir de 1947, la revue Québecensia depuis 1980 et le Calendrier de vues anciennes de Québec depuis 1982, sans compter la contribution de la Société à la naissance de la revue Cap-aux-Diamants en 1985. Elle organise aussi des conférences mensuelles – qui évoluent pour prendre aussi la forme d'entretiens – donnant la parole à des acteurs incontournables de l'histoire et du patrimoine de Québec, sans compter les 275 émissions radiophoniques Sur la scène de l'histoire, présentées sur les ondes de CHRC entre 1948 et 1960, et la production en 2008 de capsules radiophoniques sur l'évolution de la ville.

Prendre position, célébrer, servir de guide

Pour rester vivante, la mémoire de nos origines doit être entretenue, rappelée et valorisée. La Société l'a bien compris. Face aux pouvoirs publics, elle est toujours présente pour prendre fait et cause pour la sauvegarde et la mise en valeur de l'héritage de Champlain, telle l'ancienne maison des jésuites, chemin du Foulon, l'arrondissement historique du Vieux-Québec dans son ensemble, n'hésitant pas au besoin à dénoncer les constructions modernes qui lui enlèvent son cachet. À l'endroit du grand public, la Société multiplie les activités d'exposition, de circuits de visites et de découvertes axées sur des thèmes précis, d'animation lors d'événements spéciaux, toutes aussi prisées les unes que les autres. Elle s'implique dans l'érection de monuments, tel en 1947 celui situé près de la maison occupée maintenant par le funiculaire au 16 rue du Petit Champlain. Elle organise des fêtes et des célébrations commémoratives, par exemple la célébration annuelle de l'arrivée de Champlain à Québec le 3 juillet redevable à son initiative, mais désormais assumée par la Ville. Elle se retrouve au premier rang pour faire inscrire notre caractère français dans la toponymie, tel le changement du nom de Spencer Wood en Bois de Coulonge, pour l'ancien lieu de résidence du lieutenant-gouverneur du Québec ou bien encore l'attribution du nom du roi Henri IV à l'autoroute qui porte son nom. Toujours la Société trouve parmi ses membres et dans le milieu qu'elle anime des spécialistes et des connaisseurs de l'histoire et du patrimoine pour la supporter dans son mandat de garder vivante la mémoire collective de nos origines.

L'héritage de la capitale doit trouver preneur

À quoi serviraient la protection et la mise en valeur de l'héritage de Champlain et de ses descendants s'il ne trouvait pas preneur parmi les générations futures. C'est pour relever ce défi que la Société lance à compter de 2008 le Concours d'écriture historique à l'intention des jeunes de 3e et de 4e année du secondaire. Les étudiants sont invités à faire connaître les réalisations de personnages historiques de leur choix dans l'histoire et le développement de Québec. Une autre belle occasion de faire revivre le souvenir des descendants de Champlain dans le cadre d'un concours qui gagne en popularité.

Pour en savoir davantage

Les personnes intéressées à mieux connaître l'apport de la Société historique de Québec à la vie culturelle de la capitale, ceux et celles qui l'ont dirigée et administrée depuis ses débuts, sont invitées à consulter les brochures publiées à l'occasion du 75e anniversaire, Brochure souvenir du 75e anniversaire 1937-2012, et du 50e, Cinquantenaire de la Société d'histoire. Ils trouveront également sur le site Internet de la Société de quoi alimenter grandement leur curiosité.

champlain vague