A- A A+
lundi 18 octobre 2021

Commission de la mémoire franco-québécoise

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Les soldats de Napoléon 1er décorés de la médaille de Saint-Hélène au Canada

Le parlementarisme féminin en France et au Québec: où en sommes-nous?

memoires vives

Le 300e anniversaire de naissance de Montcalm,
général des armées de la Nouvelle-France, célébré dans le département du Gard

 

Par Gilles Durand

 

Le délégué général Michel Robitaille a prononcé un discours...
Le délégué général Michel Robitaille a prononcé un discours en présence du maire de Nîmes, président de la communauté d'agglomération Nîmes Métropole et sénateur UMP du Gard Jean-Paul Fournier, du maire de Jonquières-Saint-Vincent Jean-Marie Fournier, et du président fondateur de l'Association Gard-Québec, Guillaume Deros. Marie-Dominique Decninck épouse de M. Robitaille, était aussi présente.
Source : MRI Site Internet

Des cérémonies sont organisées dans le Gard par l’association Gard-Québec en partenariat avec les villes de Nîmes et de Vestric-et-Candiac, pour souligner le 300e anniversaire de naissance du marquis de Montcalm, général des armées de la Nouvelle-France. Les activités débutent à Vauvert le 29 février 2012 par la célébration d’une messe à l’église Notre-Dame où Montcalm a été baptisé le 6 mars 1712. Elles se poursuivent à Nîmes le vendredi 2 mars à l’Hôtel de ville par une réunion publique à la salle du conseil en présence du sénateur-maire, Jean-Paul Fournier, du président de l’association Gard-Québec Guillaume Deros et du délégué général du Québec Michel Robitaille; la rencontre est l’occasion de souligner que le général compte parmi les acteurs importants de l’histoire de la Nouvelle-France. Les célébrations se terminent à Vestric-et-Candiac le vendredi 3 mars, à l’église du village natal de Montcalm avec le dévoilement d’une plaque commémorative en son honneur offerte par la Délégation générale du Québec, suivi du dépôt d’une gerbe de fleurs au pied de la statue de Montcalm et d’une conférence sur celui qui joue un rôle d’une grande importance dans l’aventure de la France en Amérique .

Montcalm constitue un maillon de la chaîne qui unit le Québec à la France. Devenu général des armées du roi en Nouvelle-France, il connaît d’abord du succès contre l’armée britannique, mais en septembre 1759, c’est la défaite sur les plaines d’Abraham, la mort et le prélude à la perte complète de la Nouvelle-France. Son souvenir n’en demeure pas moins gravé dans la mémoire des Français et des Québécois.

Pour une biographie du personnage et des informations en vue d’une visite au lieu qui l’a vu naître et où il a passé une partie de sa vie, voir le 9e des 12 guides consacrés aux différentes régions de France, intitulé Ces villes et ces villages de France …berceau de l’Amérique française : Provence-Alpes-Côte d’Azur – Languedoc-Roussillon (p. 93-95, 134-137). Les guides, une initiative de la Commission franco-québécoise sur les lieux de mémoire communs et de l’Association France-Québec, renferment de l’information sur les premiers Français qui ont exercé des fonctions importantes en Nouvelle-France ou bien encore qui ont laissé une empreinte permanente sur le territoire, de même que dans les villes et villages de la mère patrie d’où ils proviennent.

champlain vague